Le Monde D'entre Deux
Bienvenue a toi, Invité !
Toutes les races se rencontrent dans ce Monde libre .
Si tu est ici, que ce sois pour étudier, t'amuser, ou quoi que ce soit d'autres : tu est le bienvenue !

Bonne visite en espérant te connaitre parmi nous,

Le Staff



 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Lumena Lacombe

Aller en bas 
AuteurMessage
Lumena Lacombe
Apprenti
Apprenti
avatar

Messages : 16
Argent : 50
Date d'inscription : 16/08/2012
Age : 21
Localisation : Teste (en cachette) des potions explosives dans le jardin...

MessageSujet: Lumena Lacombe   Jeu 16 Aoû - 22:40





LACOMBE
Lumena




Age et date de Naissance : 15 ans, née le 6 mai 1997
Lieu de Naissance : Un village du Sud de la France, dans la campagne
Sexe : Féminin
Nationalité : Française
Race : Humaine
Magie et/ou armes : Guérisseuse (« l’Autre »). Elle a aussi appris, au fil des années, à maîtriser le haut-elfique et les runes, et peux donc se débrouiller un peu en magie (« A comme Association »), surtout tout ce qui touche aux plantes médicinales.



Ton Histoire :

Lumena est née dans le sud de la France. Là-bas, elle a appris à chérir les plantes, la nature et tout ce qui l’entoure. Elle vivait avec son grand-père, un vigneron à l’accent aussi marqué que les traits, ayant perdu ses parents alors qu’elle n’avait que quelques années, et les ouvriers. Elle était comme la petite princesse du vignoble. Très jeune, elle s’occupait de son potager, avec les tomates les plus mûres, les citronniers les plus garnis, la menthe la plus odorante. En sa présence, les plantes semblaient comme pousser plus vite, être plus vigoureuses, vivre plus longtemps. Sa vie était rythmée par le calendrier de la vigne, les cours assurés tours à tours par son grand-père, son oncle Alfred, et deux employés qui faisaient comme partie de la famille.
Elle était heureuse, et vivait une vie paisible, sans aucune idée de ses pouvoirs, jusqu’au jour où un accident arriva.

« Nous sommes en fin de printemps, j‘ai fêté mes quatorze ans le mois dernier. Aujourd‘hui, je traîne dans les champs avec Arthur, comme d’habitude. C’est un garçon de dix-huit ans, qui a tendance à ronchonner et à se plaindre tout le temps. Cependant, je l’aime bien, parce qu’il travaille dur pour payer ses études, et aussi parce que c’est sympa de discuter avec lui. Les autres ouvriers sont essentiellement des hommes de l’âge de mon grand-père, et même s’ils sont gentils, on a pas vraiment les mêmes sujets de conversations. Il y a bien Fanny, une trentenaire au rire contagieux, mais en tant que vendeuse, elle est tout le temps enfermée dans la boutique où elle vend nos bouteilles de vin. J’aime bien aller lui donner un coup de main, de temps en temps, mais je préfère rester dehors…

– C’est une belle journée, fis-je remarquer en m’asseyant sur une pierre tandis qu’Arthur passe entre les rangées, vérifiant d’un œil expert si les vignes sont en bonne santé.

– ça tarde à bourgeonner, cette année, remarque-t-il en ignorant ma phrase.

– J’te rassure, sur ton visage, ça bourgeonne toujours aussi bien.

Arthur releve la tête, furieux. Il avait, plus jeune, souffert d’une acné sévère, qui était désormais presque résorbée. « Presque » étant le mot-clef. Cela me laisse ainsi l’occasion de le chambrer gentiment, généralement après qu’il m’ait dis que mes vêtements donneraient une crise d’épilepsie à un aveugle. Cependant, pas le temps de s’attarder à vous donner d’autres détails: Là, il faut que je me carapate, et en vitesse.

– Reviens ici, sale gamine, que j’te fiche la raclée que tu mérite! S’exclame Arthur en se précipitant à ma suite dans les champs verdoyants.

J’éclate de rire et sort des champs pour courir comme une dératée sur le chemin en terre séparant les plantations. Si mon grand-père nous surprenais en train de faire les idiots dans ses vignes chéries, on se ferait massacrer. Je garde un cuisant souvenir du jour où j’ai sauté par-dessus une rangée, écrasant par erreur une juteuse grappe de raisin…
Je me tourne pour faire un signe de main à Arthur, accompagné d’un sourire moqueur. Ses vociférations redoublent, même s‘il rit plus qu‘autre chose. Des aboiements sonores m’incitent alors à regarder devant moi, pour voir un tourbillon de plumes fuyant un chien de chasseur. Le tourbillon de plumes, qui est en fait un faisan, fonce dans mes jambes, et je trébuche et m’écrase sur la droite avec autant d’élégance qu’un éléphant dans un magasin de porcelaine. A peine ma joue s’est elle aplatie sur la terre qu’un coup de feu retentit, suivi d’un hurlement à glacer le sang. Je me relève en toute hâte, et plaque les mains sur ma bouche quand je vois Arthur s’effondrer.

– Grand-père! Oncle Alfred! Quelqu’un! S’il vous plaît, j’ai besoin d’aide!

Je me précipite et tombe sur mes genoux, apeurée par le spectacle sous mes yeux. Le visage tordu par la douleur, Arthur se cramponne à sa cuisse, de laquelle suinte un liquide rouge sombre. Je retiens le cri d’horreur qui me monte à la gorge, inspire profondément et jette un coup d’œil vers l’endroit d’où est partie la balle. Je croise le regard effrayé du chasseur, qui ouvre la bouche, avant de la refermer dans un claquement sec et de s’enfuir à toutes jambes.
Aucune aide à attendre de ce côté-là.

– Arthur, il faut que je regarde… fis-je, la voix enrouée.

Sa seule réaction fut un regard vert rendu brumeux par la douleur, comprenant à peine qu‘on s‘adressait à lui. Devinant que je n’obtiendrais rien de plus, je déplie doucement ses doigts crispés et hoqueta en découvrant l’impact de balle. Je me souviens vaguement de quelques cours de premiers secours, alors je déchire le pantalon autour de la plaie, tout en la compressant pour stopper l’hémorragie.

– Lumie! S’exclame une voix rauque.

Je retourne la tête, pour voir mon grand père courir dans ma direction. Il comprend en un seul coup d’œil la situation, jure, maudit ces satanés chasseurs, puis m’attrape par les épaules et plonge ses yeux bleus délavés dans les miens, noyés de larmes:

– Ressaisis-toi, ma puce. Je vais avoir besoin de toi.

J’hoche la tête en essuyant mes yeux.

–Je veux que tu mette la main sur la blessure, et que tu sorte la balle de là.

Je le dévisage comme s’il est devenu fou:

– Grand-père… Tu veux que je plonge les doigts… Dedans? Fis-je avec un mélange de répulsion et d’appréhension.

– Non. Je veux que tu l’attire à toi avec tes pouvoirs.

Je reste un moment silencieuse, puis un petit rire nerveux franchit mes lèvres:

– Tu… Tu es sérieux?

– Très sérieux, me répond-il en me fixant gravement.

Le rire s’étrangle dans ma gorge et je tente de protester:

– Mais, Grand-père…

– Fais moi confiance, Lumena.

L’emploi de mon prénom entier me convainc que ce n’est pas une blague. Je le vois dans ses yeux: Son regard est celui auquel j’ai donné le nom de :  « Mortellement sérieux ». Celui qui annonce généralement la venue d’un truc qui va généralement pas me plaire.
Mon grand-père ne m’a jamais menti avec ces yeux là.
J’inspire à fond, et presse mes mains sur la chair sanguinolente.

– Imagine le plomb revenir à toi. Faire le chemin inverse, lentement, jusqu’à ta paume.

Je ferme les yeux et m’exécute. Un gémissement d’Arthur plus marqué que les autres me fait sursauter.

– Ne te déconcentre pas, continue.

Alors, je continue. Je vois la balle se frayer un chemin jusqu’à la sortie. Et alors que je m’applique, essayant d’oublier que ce que je fais est totalement cinglé, Arthur pousse un hurlement et perd connaissance. Quelques secondes après, quelque chose bute contre mes doigts. Je pousse un glapissement de surprise, mais grand-père intervint à nouveau:

– C’est bien, Lumie, c’est très bien. Le plus dur est fait. Pose la balle à côté et remet tes mains en place.

J’ôte le bout de métal couvert de sang et de chair, le contemple une seconde avec fascination, puis le pose sur l’herbe. Était ce vraiment moi qui avait… Fait ça?

– Ce n’est pas fini, ma puce. Concentre toi, et maintenant, guéris Arthur.

Malgré ma raison qui hurle des insanités à ce « vieux fou », pour ne citer que la plus polie, je l’écoute et ferme à nouveau les yeux. Je n’ai pas besoin de plus d’indication pour imaginer la plaie se refermer, les chairs se ressouder. Cela me vient immédiatement, comme si c’était naturel. Et quelques instants après, quand je repose mes mains poisseuses sur mon short, il ne reste plus qu’une cicatrice rose et boursouflée sur la cuisse d’Arthur.

– Il a perdu beaucoup de sang, il va falloir lui faire une petite transfusion… Mais félicitations, Lumie, tu l’as sauvé, me dit avec douceur Grand-père, ses yeux brillants de fierté.

Je ne réponds pas. Je ne peux pas répondre. Ce que je viens de faire me paraît… Fou. S’il ne restait pas des tâches écarlates partout, qu’Arthur n’était pas toujours dans les pommes, et que ce petit morceau de plomb brillant ne me narguait pas depuis son brin d’herbe, je penserais avoir rêvé.

– Grand-père, je vais… Je vais avoir besoin d’explications, parviens-je enfin à dire.

– Je me doute que tu as beaucoup de questions….  Soupira-t-il. »

Ce jour-là, elle prit conscience qu’elle était dotée de pouvoirs étranges et héréditaires. Elle était une guérisseuse. Elle arrivait à soigner. A partir de ce moment, elle se pencha sur d’autres formes de magie guérisseuse. Notamment la médecine des plantes, pour laquelle elle démontra rapidement des aptitudes innées. Elle concoctait cataplasmes, pommades, tisanes, et autres médecines destinées à soigner ses proches. Cependant, les connaissances de son grand-père était très limitées, et les quelques livres sur le sujet ne lui suffisait plus. Aussi, elle décida de se rendre au Monde d’Entre Deux…







Caractère :

Qualités : Lumena est aussi gamine qu’elle en donne l’air. Joueuse, malicieuse, toujours prête à rire et à s’amuser… Elle a eu cinq ans un jour, et est restée à ce stade, il faut croire. Sociable et rêveuse, elle n’en est pas pour autant faible et ne se laisse pas marcher sur les pieds. Elle est énergique et passionnée dans tout ce qu’elle fait, mais plus important que tout ça, elle est pacifique. Elle déteste la guerre, ces deux camps idiots. Elle n’a pas envie de prendre parti, elle veut juste se contenter d’apporter guérison et santé aux gens. Elle veut juste la paix, tout simplement…

Défauts : Très colérique, et d’un caractère de chien quand elle est de mauvaise humeur. Elle est aussi très capricieuse, souvent rancunière et jalouse. Extraordinairement naïve, elle accorde beaucoup trop facilement sa confiance aux gens, et son optimisme tiens parfois de l’utopie.

Epouvantar : Le cadavre d’une femme qu’elle n’a pas réussi à sauver

Miroir du Rised :


Tes Goûts :

Tu aimes : Le jaune citron, le vert pomme, tout ce qui est multicolore et lumineux, les plantes et les jardins, le chocolat, manger en général, passer des heures à refaire le monde, rêver, faire des farces...
Tu n'aimes pas : Les couleurs sombres, les gens terre-à-terre, le manque d’imagination, qu’on lui fasse des farces, le pessimisme, le romantisme et le mélodrame en général.


Physique :

Physique : Lumena est de taille moyenne, de morphologie fine, sans être fragile. Elle a de longs cheveux blonds, sa couleur naturelle… Mais elle se les teint assez régulièrement en vert, parce que c’est sa couleur préférée, et qu‘elle est du genre excentrique. Elle a la peau crémeuse, les joues roses, des longs cils blonds qui entourent de larges yeux dorés tirant sur le vert, lui donnant un look de poupée surexcitée. Son sourire est immense, joyeux et pétillant. Elle a des mains fines, aux doigts très longs, et elle adore les agiter devant son nez en prenant un air mystérieux, sans que ni elle, ni personne ne sache pourquoi. Elle est littéralement l’image de la bonne humeur…
Style Vestimentaire : Lumena s’habille toujours de couleurs flashy et de vêtements extravagants. Elle mélange les pièces, les couleurs, les modes… Corsets et bas en dentelle côtoient casquettes, Doc Martens et robes décorées de motifs psychédéliques. Elle superpose shorts colorés et jupons transparents, sans oublier bien sûr des longues chaussettes rayées. Elle est capable de mettre quasiment de tout, sauf des couleurs sombres. Avec elle, il faut que ce soit voyant, lumineux, coloré…
Signes de magie ( ou autres ) sur ton physique : Aucun… Sa magie est invisible.

Autres: Hum... Bonjour? x)








© Never-Utopia
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Natacha Arthmaella Maoly
Fondatrice
Fondatrice
avatar

Messages : 808
Argent : 73
Date d'inscription : 04/07/2012
Age : 23
Localisation : Devant la porte principale, prête à me transformer en Bisounours avec qui viendra me voir _o/

Feuille de personnage
Objet magique & Pouvoir: Je suis d'un niveau basique pour la Magie, mais j'ai tout de même les Bases pour faire mon métier de Sorcière/Sortcelière ( Pouvoir donné spécialement au Prof' ). Je suis aussi Métamorphe, mais différente. En effet, mes gènes on transformés ce pouvoir ce qui fait que je peux me transformer en n'importe quoi ... Même si, plus ce en quoi je me transforme est gros, plus je suis fatigué, et les quatre éléments me fatiguent particulièrement. J'ai choisi la Voie des Marchombres, et y avance depuis des millénaires. J'ai ma Greffe, et suis Maître Marchombre à la recherche d'un élève qui me conviendrait depuis très, très longtemps... Pas d'objet magique, mes couteaux ma greffe et mon superbe sabre me suffisent... Ainsi que Synlya, ma panthère des neiges, mon Familier !
Relations:

MessageSujet: Re: Lumena Lacombe   Ven 17 Aoû - 8:46

:welcome: Lumena !
J'adore ton histoire, elle est longue est bien écrite, c'est très prometteur !
Par contre, tu n'a pas rempli le Miroir du Rised ^^
Sinon, tout est en ordre Smile
Bonne journée


Merci Liz' ♥:
 

Une question Invité ? Envoi moi un Mp !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lemonde-d-entre-deux.1fr1.net
Aimée Ange
Professeur
avatar

Messages : 37
Argent : 50
Date d'inscription : 07/07/2012
Localisation : Dans la cuisine en train de te préparer un gâteau, mon petit ange !

MessageSujet: Re: Lumena Lacombe   Ven 17 Aoû - 9:17

Ooooooh !
Ma pauvre petite !
Tu en a subi des aventures !
Allez, viens me faire un câlin, après tu mangerais !
Comme tu est maigre, je me demande comment vous faites les jeunes de maintenant pour être aussi maigre !


Voyez vous même le pouvoir qu'à la cuisine, même sur notre cher Nédègle :
 

○ J'écris à la première personne du singulier la plupart du temps, et en orange Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mr. Nédègle
Professeur
avatar

Messages : 29
Argent : 50
Date d'inscription : 08/07/2012
Localisation : En train de punir de un élève ... Donc part, si tu veux pas connaitre le même sort !

MessageSujet: Re: Lumena Lacombe   Ven 17 Aoû - 9:19

Pfffffffffffff...
Comment veut-on que je souhaite la bienvenue à une fille qui sauve des gens d'une mort atroce ( j'aime voir les gens souffrir avant de mourir ) et qui n'aime pas la guerre ?
Aïe... Aïe... AÏE !
Oui, c'est bon, bienvenue !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Luna N. Jones
Professionnel
Professionnel
avatar

Messages : 476
Argent : 74
Date d'inscription : 07/07/2012
Age : 22
Localisation : Là ou on défend la cause homosexuelle o//

Feuille de personnage
Objet magique & Pouvoir:
Relations:

MessageSujet: Re: Lumena Lacombe   Ven 17 Aoû - 15:59

Welcoooooooooooooooooooome Lumena ! J'adore ton prénom ! Alors moi je suis une Demi-Elfe,Sorcière & Méthamorphomage du côté du bien 8D je ne suis pas dangereuse 8D et comem je le dit a tous fait attention a la (grosse) rousse elle veut te faire grossir pour te manger ! sur ce Super Tomato Vamprise (comme dit si bien notre petite Natachou x))


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Natacha Arthmaella Maoly
Fondatrice
Fondatrice
avatar

Messages : 808
Argent : 73
Date d'inscription : 04/07/2012
Age : 23
Localisation : Devant la porte principale, prête à me transformer en Bisounours avec qui viendra me voir _o/

Feuille de personnage
Objet magique & Pouvoir: Je suis d'un niveau basique pour la Magie, mais j'ai tout de même les Bases pour faire mon métier de Sorcière/Sortcelière ( Pouvoir donné spécialement au Prof' ). Je suis aussi Métamorphe, mais différente. En effet, mes gènes on transformés ce pouvoir ce qui fait que je peux me transformer en n'importe quoi ... Même si, plus ce en quoi je me transforme est gros, plus je suis fatigué, et les quatre éléments me fatiguent particulièrement. J'ai choisi la Voie des Marchombres, et y avance depuis des millénaires. J'ai ma Greffe, et suis Maître Marchombre à la recherche d'un élève qui me conviendrait depuis très, très longtemps... Pas d'objet magique, mes couteaux ma greffe et mon superbe sabre me suffisent... Ainsi que Synlya, ma panthère des neiges, mon Familier !
Relations:

MessageSujet: Re: Lumena Lacombe   Ven 17 Aoû - 17:32

Moui, je dirai plutôt :
C'est donc sur ce curieux message de Bienvenue que te laisse avec notre cher smiley Super Tomato Vamprise :Ashe:

Bonne journée 🐉


Merci Liz' ♥:
 

Une question Invité ? Envoi moi un Mp !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lemonde-d-entre-deux.1fr1.net
Mandragore
Apprenti
Apprenti
avatar

Messages : 44
Argent : 49
Date d'inscription : 18/07/2012

MessageSujet: Re: Lumena Lacombe   Ven 17 Aoû - 18:23

Lumena !

bienvenue, toi qui déjà a une longue histoire. Une guérisseuse qui puise son pouvoir dans ses racines familiales a de solides bases.

(ahaha, je vois que plusieurs membres sont déjà plongé dans leur personnage, les camps se dessineraient déjà ? J'ai l'impression que Luna va traîner des pieds pour les cours de Madame Ange... Non ?)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Natacha Arthmaella Maoly
Fondatrice
Fondatrice
avatar

Messages : 808
Argent : 73
Date d'inscription : 04/07/2012
Age : 23
Localisation : Devant la porte principale, prête à me transformer en Bisounours avec qui viendra me voir _o/

Feuille de personnage
Objet magique & Pouvoir: Je suis d'un niveau basique pour la Magie, mais j'ai tout de même les Bases pour faire mon métier de Sorcière/Sortcelière ( Pouvoir donné spécialement au Prof' ). Je suis aussi Métamorphe, mais différente. En effet, mes gènes on transformés ce pouvoir ce qui fait que je peux me transformer en n'importe quoi ... Même si, plus ce en quoi je me transforme est gros, plus je suis fatigué, et les quatre éléments me fatiguent particulièrement. J'ai choisi la Voie des Marchombres, et y avance depuis des millénaires. J'ai ma Greffe, et suis Maître Marchombre à la recherche d'un élève qui me conviendrait depuis très, très longtemps... Pas d'objet magique, mes couteaux ma greffe et mon superbe sabre me suffisent... Ainsi que Synlya, ma panthère des neiges, mon Familier !
Relations:

MessageSujet: Re: Lumena Lacombe   Sam 18 Aoû - 12:28

La jeune blonde se réveilla en sursaut de sa petite sieste à l'entente de la Voix :
Cher Lumena,
Votre gaîté de coeur et votre passion on failli vous transporter vers le Bien.
Je dis bien failli, car l'impartialité dont vous faites preuve change toute la donne.
Le chemin de votre vie vous a conduits vers un petit chemin, s'éloignant du Bien pour finir chez les Neutres.
Mais ce chemin ne peut-t-il pas bifurquer de nouveau ?
Seul l'avenir nous le dira.
Sur ce, je vous laisse à un repos bien mérité.



Merci Liz' ♥:
 

Une question Invité ? Envoi moi un Mp !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lemonde-d-entre-deux.1fr1.net
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Lumena Lacombe   

Revenir en haut Aller en bas
 
Lumena Lacombe
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Des cas miraculeux du séisme; Montana et autres
» La Minustah restera 10 ans en Haiti !
» E. Ezra Lacombe

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Monde D'entre Deux :: Hors RP :: Présentation :: Fiches Validées :: Neutre-
Sauter vers: